Neurosciences
Publié le - 274 visites -

La nanotechnologie au service du traitement pour le cancer

Quelle que soit sa forme et sa localisation, le cancer fait partie des maladies les plus enregistrées du moment. Selon les statistiques, il semblerait d’ailleurs que plus de 300 000 patients ont été diagnostiqués au cours de l’année dernière. Si les recherches pour améliorer les chances de guérison sont nombreuses, l’arrivée de la nanotechnologie sur le marché augmente la possibilité d’optimiser les traitements efficacement. Qu’en est-il réellement et pourquoi tant d’espoir pour cette technologie ? Explications.

Présentation du NBTXR3

Les innovations technologiques influencent de plus en plus de secteurs et celui de la médecine n’y échappe pas. C’est ainsi que l’entreprise Nanobiotix s’est lancée dans la mise en place d’une nanotechnologie permettant d’améliorer les résultats obtenus face aux traitements contre le cancer. Bien qu’elle soit encore en phase de test, les chercheurs sont optimistes face à son efficacité.

nanobiotix

Un percée de Nanobiotix

C’est grâce aux 15 années de recherches menées par la Nanobiotix que l’on peut désormais découvrir la nanotechnologie appelée NBTXR3. Contrairement aux autres innovations du même genre, cette dernière a déjà l’approbation nécessaire pour être utilisée sur des patients. Bien que les essais réalisés aient permis de déterminer son efficacité, cette innovation technologique ne sera disponible au commerce que dans quelques temps. En effet, il lui reste encore quelques étapes à franchir avant d’être réellement utilisée comme traitement pour guérir du cancer.

Le fonctionnement de la nanotechnologie

Le NBTXR3 est utilisé sous forme d’injection que l’on applique sur les cellules touchées par le cancer. Elle est utilisée en même temps qu’un traitement de radiothérapie, ce qui optimiser l’efficacité des rayons. Pour ce faire, la nanotechnologie renforce la destruction des cellules cancéreuses tout en protégeant les cellules saines. La guérison en sera plus simple et le malade ne risquera pas de voir d’autres cellules cancéreuses apparaître au cours du traitement. Bien sûr, une alimentation saine et la consommation de jus maison dont vous trouverez toutes les explications sur extracteursdejus.net est toujours un plus pour maximiser les chances de guérison.

Extracteur de jus maison

Que peut-on attendre de cette avancée pour le futur ?

Si elle n’est pas encore commercialisée à ce jour, la nanotechnologie NBTXR3 nous permet de rester positifs pour trouver une solution contre le cancer. Les résultats des essais et de son utilisation sur les premiers patients sont d’ailleurs positifs pour la plupart. Jusque-là, les chercheurs de l’entreprise Nanobiotix souhaitent :

  • Améliorer la condition de traitement des patients : Le NBTXR3 étant un moyen d’optimiser l’efficacité du traitement par radiothérapie, les patients auront plus de chance d’éliminer les cellules cancéreuses sans trop en souffrir. Quelques séances seulement suffiront à obtenir le résultat attendu car l’efficacité du traitement sera multipliée par 9 par rapport aux résultats initiaux. Une guérison totale est donc à portée de main et ce, avec un temps de thérapie réduit.
  • Traiter plus de types de cancers : Malgré son succès actuel, le NBTXR3 n’est encore utilisé que sur un type de cancer en particulier. En effet, les essais réalisés ont été effectué sur des patients souffrant de tumeurs au niveau des tissus mous. L’entreprise a alors décidé de réaliser un procédé qui sera initialement utilisé pour les cancers au niveau du cerveau et de l’œsophage afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles.

nanotechnologies

Renforcer les défenses contre le cancer : En plus de proposer un moyen de guérir plus facilement le cancer, Nanobiotix souhaite créer un dispositif permettant d’accroître les défenses immunitaires contre l’apparition des cellules cancéreuses. Il s’agit d’une stratégie visant avant tout à réduire le nombre de patients atteints de telles maladies mais aussi à éviter que les cellules saines ne soient contaminées au fil du temps pour les patients déjà diagnostiqués.

Laissez votre commentaire à propos de cet article